engagements et prix

charte de déontologie des photographes professionnels

Préambule

Cette charte vise à rappeler les règles et devoirs issus de la législation et des usages professionnels de la photographie et s’inscrit dans un objectif de responsabilisation de chacun par la prévention d’actes risquant de nuire à l’ensemble de la profession.

Du respect de la législation

1. L’activité de photographe professionnel s’exerce dans le cadre de la Convention Européenne des Droits de l’Homme, notamment de son article 10 qui garantie à toute personne la liberté d’expression.
Le photographe respecte et défend ce droit fondamental dans notre société.

2. Le photographe professionnel respecte et défend le Code de la Propriété Intellectuelle qui le protège en tant qu’auteur.

3. Le photographe professionnel s’engage à exercer sa profession avec un statut social et fiscal conforme à la législation.

Du respect des clients

4. Le photographe professionnel s’engage à la confidentialité et à la discrétion, afin de préserver les droits et les biens de ses clients.

5. Le photographe professionnel doit informer ses clients sur la législation en vigueur spécifique à la profession, aussi bien fiscale, sociale que liée à la diffusion des oeuvres.

6. Le photographe professionnel doit conseiller ses clients sur les méthodes et techniques, les plus adaptés à la bonne fin de leur demande.

Du respect des membres de la profession

7. Le photographe professionnel s’engage à pratiquer des prix en rapport avec la diffusion des photographies et permettant l’exercice de la profession. (couvrant au minimum les charges d’exploitation, d’investissement et de formation).

8. Dans le cas de collaboration avec un confrère, si le photographe professionnel entre en rapport avec le diffuseur de celui-ci, il s’engage à ne pas le détourner à son profit.

9. Devant le travail d’un confrère, le photographe professionnel s’engage à avoir une attitude d’équité et de réserve dans ses jugements.

10. Le photographe travaillant pour un support de presse s’engage à respecter « la charte des droits et devoirs du journaliste ».

11. Devant toute invitation au plagiat, le photographe se doit d’informer son diffuseur des risques encourus et de la portée de sa démarche.

12. Le photographe professionnel doit transmettre ses connaissances et son savoir-faire aux futurs professionnels qu’il accepte de former.

 

Comprendre le coût d’une prestation de photographie

L’Union des Photographes Professionnels (UPP) confirme la règle des 1/3 et préconise une prestation journalière autour de 1000€ HT .

Lire le détail de l’explication sur le site de l’UPP

 

Barème indicatif de l’UPP

L’Atelier du Jour suit les recommandations de l’UPP sur ses recommandations tarifaires.

Les barèmes indicatifs de cession de droits pour les œuvres préexistantes se sont développés au fil des ans pour constituer aujourd’hui un cahier de 34 pages. Les barèmes de l’UPP constituent le seul document de référence en cas de litiges auprès des tribunaux.

Ce barème est établi par des professionnels à titre indicatif en fonction des conditions de cessions de droits d’auteur couramment pratiquées dans la profession. Il indique les bases de référence des rémunérations proportionnelles aux différentes utilisations, tenant compte du format de publication de la photographie par rapport au format du support, de la nature du support, du chiffre du tirage ou diffusion de chaque média et de la durée d’exploitation dans le temps.

Il est accompagné à la fin du barème des œuvres de commande en publicité.

Cahier relié de 42 pages publié et vendu par l’UPP. Prix Public : 50 €. Offert aux adhérents de l’UPP.

commander le barème

Prendre contact

mob : +33 6 60 02 34 33
info (at) atelierdujour (point) fr